Continental démontre sa capacité de profit et confirme ses prévisions de chiffre d'affaires et de résultat pour 2014

Nov 4, 2014

  • Le bénéfice net s'accroît de 14,1 % pour atteindre 1,8 milliard d'euros au terme des neuf premiers mois de l'année
  • Le chiffre d'affaires augmente de près de 3 %, et s’élève à 25,6 milliards d'euros
  • Le résultat opérationnel (EBIT) s’élève à environ 2,4 milliards d’euros au terme de trois trimestres
  • Des dépenses exceptionnelles visant à consolider la capacité de profitabilité à venir de la Division Powertrain se sont élevées à 334 millions d'euros
  • La prévision pour le flux de trésorerie disponible (free cach flow) avant acquisitions atteindra 1,8 milliard d'euros

Hanovre, le 4 novembre 2014. Au cours des trois premiers trimestres 2014, le Groupe Continental a de nouveau prouvé sa capacité de profit : bénéfice net à progressé de 14,1 % pour atteindre 1,8 milliard d'euros, soit une augmentation nettement supérieure au bénéfice enregistré l’année passée sur la même période. Le résultat par action s’élève à 8,99 euros contre 7.88 euros à la même période pour l’année précédente. Au terme d'un troisième trimestre globalement positif, l'équipementier automobile mondial, fabricant de pneus et partenaire industriel a confirmé ses prévisions pour l'exercice en cours.

Téléchargement communiqué de presse (Word, 64 KB)

Téléchargement photo (PDF)
Téléchargement photo (JPG)

« Nous ne perdons pas de vue la marge d'EBIT corrigé relevée à environ 11 % en milieu d'année et n'excluons pas d'enregistrer en fin d'année un pourcentage légèrement supérieur. Le chiffre d'affaires devrait s'élever cette année à environ 34,5 milliards d'euros, malgré des effets de change négatifs de change de 650 millions d'euros comptabilisés au cours des neuf premiers mois de l'année », a indiqué Elmar Degenhart, Président du Directoire de Continental, mardi, lors de la présentation des résultats des trois premiers trimestres 2014. « Selon les prévisions actuelles, les cours de change ne devraient plus connaître de fluctuation aussi importante d'ici la fin de l'année. »

Avant la prise en compte des variations du périmètre et du taux de change le chiffre d’affaires consolidé a, au cours des trois premiers trimestres, progressé de 4,7 % par rapport à la période de référence de l’année précédente. En données non corrigées, la progression s’est établie à 2,7 %. Le chiffre d’affaires consolidé s’élève donc à 25,6 milliards d'euros. Au troisième trimestre de l'année, des effets exceptionnels ainsi que d'autres dépenses non récurrentes d'un montant total de 334 millions d'euros ont été enregistrés pour la Division Powertrain afin de consolider sa profitabilité et de réduire les risques futurs, notamment dans le domaine commercial Hybrid Electric Vehicle (HEV). Ainsi, le résultat opérationnel (EBIT) s'est légèrement contracté de 2,7 % par rapport à la même période de l'année précédente, pour  atteindre 2,4 milliards d'euros.Cela correspond à une marge de 9,6 %, contre 10,1 % pour l’année précédente.

Le résultat opérationnel corrigé (EBIT corrigé) a augmenté de 4,4 %, passant à près de 3 milliards d’euros, par rapport à la période de référence de l’année précédente. La marge d’EBIT corrigé est ressortie à 11,5 %, soit un taux légèrement supérieur aux 11,3 % enregistrés au cours des neuf premiers mois de l’année 2013.

Au 30 septembre 2014, le Groupe Continental a réduit son endettement net de plus de 1,6 milliard d'euros, à près de 3,9 milliards d'euros, par rapport à la même période de l'année précédente. L'endettement net a reculé de 363 millions d'euros par rapport au chiffre enregistré au 31 décembre 2013. Ceci a permis au Groupe de réduire son taux d'endettement (gearing ratio) à 36,2 % à la fin du mois du troisième trimestre. Au 30 septembre 2014, Continental disposait d’une réserve de liquidité totale de plus de 6 milliards d’euros, avec environ 2 milliards d’euros en fonds disponibles ainsi que des lignes de crédit confirmées mais inutilisées de plus de 4 milliards d’euros. Continental a amélioré le flux de trésorerie disponible (free cash flow) de 527 millions d’euros à 941 millions d’euros.

« Les effets exceptionnels n'ayant quasiment aucune répercussion sur la trésorerie et nos efforts de réduction du fonds de roulement continuant à porter leurs fruits, nous avons relevé les perspectives pour le flux de trésorerie disponible (free cash flow) avant acquisitions pour l'ensemble de l'année de plus de 1,5 milliard d'euros à plus de 1,8 milliard d'euros », a annoncé Wolfgang Schäfer, directeur financier, et a ajouté : « Le flux de trésorerie disponible couvre à la fois les dividendes de cette année d'un montant de 500 millions d'euros et les dépenses de 1,4 milliard d'euros engendrées par l'achat de Veyance. » M. Schäfer a par ailleurs fait remarquer que les autorisations devant être délivrées par les autorités de surveillance de la concurrence pour l'acquisition de Veyance étaient attendues au cours du quatrième trimestre.

Au cours des neuf premiers mois de l'année, la charge d’intérêts a reculé de 415 millions d'euros par rapport à 2013, pour s'établir à 216 millions d'euros. Ce recul est essentiellement dû au remboursement anticipé, l'année dernière, de quatre emprunts émis en 2010 ainsi qu'à leur refinancement partiel par des emprunts à taux nettement réduits émis au cours du second semestre 2013. « Pour l'année 2014, nous prévoyons désormais une charge d’intérêts d'environ 300 millions d'euros », a indiqué Wolfgang Schäfer.

Dans le compte de résultat, Continental affiche, pour les trois premiers trimestres, un total de 371 millions d'euros d’impôts sur les bénéfices. Cela correspond à un taux de d’imposition de 16,6 %, contre 12,6 % au cours de la période de référence de l’année précédente. La prise en compte de positions fiscales différées d'un montant total de près de 260 millions d'euros aux États-Unis et en Allemagne a joué un rôle déterminant. Jusqu’à présent, ces positions fiscales n'avaient pas été prises en compte et sont maintenant utilisables du fait de l’évolution favorable du résultat. Continental avait déjà enregistré un effet comparable en 2013 en ce qui concerne l’utilisation de reports de pertes aux États-Unis. Au total, pour 2014, nous tablons sur un taux d’imposition fiscal d'environ 20 %.

Au cours du troisième trimestre 2014, la Division Powertrain a enregistré des dépenses exceptionnelles de 334 millions d'euros. Plus de trois quarts de ces dépenses n'auront aucune répercussion sur la trésorerie. Environ un quart de ces dépenses ne sont pas ajustées dans l'EBIT corrigé de la Division.

« Cette mesure nous permet de tenir compte des pertes des contrats en cours et de réduire nos risques à venir.  Avec l'intensification de la concurrence dans le secteur du développement et de la production des éléments de batterie pour l'industrie automobile, notre partenaire coréen Partner SK Innovation et nous-mêmes ne voyons plus, à moyen terme, de justification économique à la poursuite des activités commerciales de notre joint-venture. Les activités en cours et les investissements ont donc déjà été fortement ralentis », a expliqué M. Degenhart.

« Cela entraîne une correction de la valeur comptable de la participation dans la joint-venture d'un montant de 78 millions d'euros. À cela s'ajoutent d'autres ajustements des valeurs comptables pour des actifs dans le domaine HEV (58 millions d'euros) ainsi que pour des dépenses associées à une commande portant sur des injecteurs diesel. Nous en avons également profité pour vérifier les pompes, notamment dans le secteur du diesel, reposant sur des technologies antérieures à la reprise de Siemens VDO », a indiqué M. Schäfer, précisant ainsi la nature des effets exceptionnels à répercussion unique enregistrés par la Division Powertrain au troisième trimestre.

Au cours des trois premiers trimestres de l'année, Continental a investi 1,3 milliard d'euros dans des immobilisations corporelles et incorporelles, ce qui porte son taux d'investissement à 5,1 %, contre 5,4 % pour la même période de l'année précédente. Continental a augmenté de 10,4 % ses dépenses en recherche et développement d’un montant d’environ 1,6 milliard d’euros. Cela correspond à 6,4 % du chiffre d’affaires contre 5,9 % pour l’année précédente.

Au terme du troisième trimestre, Continental employait 189 361 personnes soit 11 600 employés supplémentaires depuis décembre 2013. Cette progression s’explique par l'accroissement des volumes, les acquisitions et le renforcement des activités de recherche et de développement au sein de de l’entité du Groupe Automotive et du Groupe Rubber.

Le Groupe Automotive a, au cours des neuf premiers mois de cette année, réalisé un chiffre d’affaires de 15,5 milliards d’euros. À 7,9 %, la marge d’EBIT corrigé se situe exactement au niveau enregistré l’année précédente.Le Groupe Rubber a réalisé au cours des trois premiers trimestres un chiffre d’affaires de près de 10,2 milliards d’euros, légèrement supérieur à celui de l'année précédente, et a atteint une marge d'EBIT corrigé de 17,8 %, à nouveau en hausse par rapport à l'année précédente (17,0 %). La baisse du prix des matières premières se poursuivant, nous avons révisé à la hausse la décharge pour le Groupe Rubber l’entité, désormais estimée à 180 millions d'euros au lieu de 160 millions d'euros.

Chiffres-clés du Groupe Continental

 

du 1er janvier au 30 septembre

Troisième trimestre

Millions €

2014

2013

2014

2013

Chiffre d’affaires

25 587,6

24 923,9

8 669,5

8 349,6

EBITDA

3 809,1

3 801,8

1 203,3

1 322,5

en % du chiffre d‘affaires

14,9

15,3

13,9

15,8

EBIT

2 447,9

2 516,9

637,8

886,3

en % du chiffre d‘affaires

9,6

10,1

7,4

10,6

Résultat consolidé à attribuer aux actionnaires

1 798,9

1 576,0

495,1

434,1

Résultat par action en €

8,99

7,88

2,47

2,17

 

 

 

 

 

Chiffre d’affaires corrigé1

25 378,2

24 851,9

8 535,3

8 349,6

Résultat d'exploitation corrigé (EBIT corrigé)2

2 920,3

2 798,2

962,0

1 021,9

en % du chiffre d’affaires corrigé

11,5

11,3

11,3

12,2

 

 

 

 

 

Flux de trésorerie disponible

941,0

414,2

366,2

502,4

 

 

 

 

 

Endettement net (au 30/09)

3 926,2

5 589,7

 

 

Ratio d’endettement en %

36,2

61,6

 

 

 

 

 

 

 

Effectifs (au 30/09)3

189 361

177 387

 

 

1 Corrigé des variations du périmètre de consolidation.
2 Corrigé des amortissements sur l’actif immatériel provenant de l’allocation du prix d’achat (PPA), des variations du périmètre de consolidation et des charges exceptionnelles.
3 Sans personnel en formation.

Contact pour les journalistes :

Hannes Boekhoff

Chef des Relations médiatiques

Continental AG

Vahrenwalder Str.

D-30165 Hanovre

Tél. : +49 (0) 511 938-1278

Fax : +49 (0) 511 938-1016

E-mail : corporate-media-relations@conti.de


Antje Lewe

Attachée de presse Économie & Finances

Continental AG

Vahrenwalder Str.

D-30165 Hanovre

Tél. : +49 (0) 511 938-1364

Fax : +49 (0) 511 938-1016

E-mail : corporate-media-relations@conti.de