Maintien du cap : Continental confirme ses perspectives de chiffre d'affaires et revoit ses prévisions annuelles à la hausse

Nov 9, 2015

  • Le bénéfice net s'accroît de 16 % pour s'établir à 2,1 milliards d'euros au terme des neuf premiers mois de l'année
  • Le chiffre d'affaires progresse de 14 % pour s'établir à 29 milliards d'euros
  • Confirmation des perspectives du chiffre d'affaires 2015 à plus de 39 milliards d'euros
  • Le résultat opérationnel (EBIT) s’élève à environ 3,2 milliards d’euros au terme de trois trimestres
  • Les prévisions pour l’EBIT ajusté sont revues à la hausse, à plus de 11 %
  • Les perspectives pour le flux de trésorerie disponible avant acquisitions ont été relevées pour atteindre plus de 2 milliards d'euros

Hanovre, le 9 novembre 2015. Le groupe technologique Continental estime tenir le cap, et ce malgré un environnement commercial toujours aussi difficile. Lors de la présentation des chiffres au terme des neuf premiers mois de l'année, l'entreprise a confirmé ses pronostics de chiffre d'affaires pour 2015 et revoit ses prévisions annuelles à la hausse. « Pour l'ensemble de l'exercice, nous tablons toujours sur un chiffre d'affaires de plus de 39 milliards d'euros. Au vu des perspectives pour la fin de l'année, nous allons dépasser nos estimations et atteindre une marge d’EBIT corrigée de plus de 11 %. Le développement de nos activités nous permet également de relever nos perspectives concernant le flux de trésorerie disponible avant acquisitions de 1,8 milliard d'euros à plus de 2 milliards d'euros », a déclaré Dr. Elmar Degenhart, le Président du Directoire de Continental.

Téléchargement photo (PDF)

« Dans l'ensemble, nous avons enregistré un troisième trimestre solide bien que marqué par un environnement économique difficile. Grâce à une croissance régulière sur les marchés européen et nord-américain, nous avons été en mesure de compenser le ralentissement de la croissance dans la production automobile en Chine ainsi que le recul de l'activité industrielle », a indiqué M. Degenhart. L'équipementier automobile profite également de la progression des équipements électroniques à bord des véhicules.

Au cours des trois premiers trimestres 2015, le chiffre d'affaires de l'équipementier automobile, fabricant de pneus et partenaire industriel d'envergure internationale, a progressé de 14,2 % par rapport à la même période de l'année précédente, pour s'inscrire à 29,2 milliards d'euros. Avant la prise en compte des variations du périmètre de consolidation et du taux de change, la hausse a été de 3,3 %.

Dans le même temps, lerésultat net attribuable aux actionnaires a augmenté de 15,9 % pour atteindre 2,1 milliards d'euros. Cette progression porte le résultat par action à 10,42 euros, contre 8,99 euros à la même période de l’exercice précédent.

Au 30 septembre 2015, le résultat opérationnel (EBIT) a augmenté de 30,6 % par rapport à l'exercice précédent, pour s'établir à 3,2 milliards d'euros,  portant la marge EBIT à 10,9 %, contre 9,6 % l’année précédente. Le résultat opérationnel corrigé (EBIT corrigé) a progressé de 15,6 %, à 3,4 milliards d’euros, par rapport à la période de référence de l’année précédente. La marge EBIT corrigée est ressortie à 12,0 %, contre 11,4 % l’année précédente.

Le flux de trésorerie disponible avant acquisitions a progressé considérablement par rapport à la même période de l'année précédente, augmentant de 473 millions d'euros pour s'établir à 1,5 milliard d'euros. « Malgré des flux financiers consacrés aux acquisitions, dont le montant total a atteint 1,2 milliard d'euros (principalement pour Veyance Technologies et Elektrobit Automotive), le flux de trésorerie disponible s'établit à 316 millions d'euros au terme des neuf premiers mois de l'année 2015 », a souligné Wolfgang Schäfer, Membre du Directoire en charge des finances.

Au 30 septembre 2015, l’endettement net du Groupe Continental s'élevait à 4,3 milliards d'euros, affichant une augmentation de 370 millions d'euros par rapport à la période de référence de l'année précédente. Comparé à fin 2014, l'endettement net a augmenté de 1,5 milliard d'euros, principalement suite à l'achat de Veyance Technologies réalisé fin janvier 2015 et à l'acquisition d'Elektrobit Automotive réalisée début juillet. Le taux d'endettement (ou « gearing ratio ») s'est établi fin septembre 2015 à 33,9 %, affichant ainsi un recul par rapport à la période de référence de l'année précédente (36,2 %).

À la fin du troisième trimestre 2015, Continental disposait d’une réserve de liquidités à hauteur de 5 milliards d’euros, dont environ 1,8 milliard d’euros en fonds disponibles et 3,2 milliards d’euros attribués à des lignes de crédit inutilisées. Par rapport au premier semestre 2015, la liquidité a baissé de 1,4 milliard d’euros. « Les raisons principales résident, pour l'essentiel, dans le remboursement anticipé de l'emprunt en dollars à la mi-septembre et à l'acquisition d'Elektrobit Automotive début juillet 2015 », a expliqué M. Schäfer.

Les frais liés aux intérêts ont été réduits de 31 millions d'euros par rapport à l'exercice précédent, pour s'établir à 260 millions d'euros. Avec un montant s’élevant à 217 millions, les intérêts nets sont demeurés quasiment stables au cours des neuf premiers mois de l'année 2016, par rapport à l’année précédente.

Durant la même période, Continental a engagé des investissements dans des brevets, immobilisations corporelles et dans des logiciels pour un montant de 1,3 milliard d’euros, ce qui porte son taux d'investissement à 4,5 %, contre 5,1 % pour la même période de l'année précédente.

Au 30 septembre 2015, les investissements en recherche et développement se sont accrus de 16,6 % par rapport à la même période de l'année précédente, pour s'inscrire à 1,9 milliard d'euros. Ce qui correspond à un taux de 6,5 % du chiffre d’affaires, contre 6,4 % au cours de la période de référence de l’année précédente.

À la fin du troisième trimestre 2015, le Groupe Continental employait plus de 208 000 collaboratrices et collaborateurs, soit une augmentation de près de 19 000 personnes par rapport à la fin de l'année 2014. En raison de l'accroissement des volumes de production et de l'acquisition d'Elektrobit Automotive, les effectifs au sein des Divisions Automotive ont augmenté de près de 6 300 personnes. Au sein de l’entité Rubber, la poursuite de l'extension des capacités de production et des canaux de distribution ainsi que l'acquisition de Veyance Technologies ont conduit à une augmentation des effectifs de près de 12 600 personnes pour la Division ContiTech. Comparé à la fin de l’exercice précédent, les effectifs au niveau du Groupe ont augmenté au total de près de 18 800 personnes. 

Au cours des neuf premiers mois de l’année, l’Automotive Group a réalisé un chiffre d’affaires de 17,6 milliards d’euros avec une marge d’EBIT corrigée de 8,8 % supérieure à celle de l’exercice précédent (qui s’élevait à 8,0 %).

Au 30 septembre 2015, le Rubber Group a enregistré un chiffre d'affaires de 11,7 milliards d'euros, et dégagé une marge d’EBIT corrigée de 18,3 %, soit une progression par rapport à la valeur de référence de l’année précédente (17,5 %).

Chiffres-clés du Groupe Continental

 

du 1er janvier au 30 septembre

Troisième trimestre

M €

2015

2014

2015

2014

Chiffre d'affaires

29 216,2

25 587,6

9 617,6

8 669,5

EBITDA

4 528,2

3 809,1

1 491,7

1 203,3

en % du chiffre d'affaires

15,5

14,9

15,5

13,9

EBIT

3 195,8

2 447,9

1 034,6

637,8

en % du chiffre d'affaires

10,9

9,6

10,8

7,4

Résultat du Groupe attribuable aux actionnaires

2 084,3

1 798,9

635,7

495,1

Résultat par action (en €)

10,42

8,99

3,18

2,47

Chiffre d’affaires corrigé1

28 109,7

25 578,8

9 273,5

8 668,4

Résultat opérationnel corrigé (EBIT corrigé)2

3 379,7

2 924,1

1 075,6

965,4

en % du chiffre d‘affaires corrigé

12,0

11,4

11,6

11,1

Flux de trésorerie disponible

315,9

941,0

33,9

366,2

Endettement net (au 30/09)

4 296,2

3 926,2

Ratio d’endettement en %

33,9

36,2

Effectifs (au 30/09)3

208 138

189 361

  1. corrigé des variations du périmètre de consolidation.
  2. corrigé des amortissements sur l'actif immatériel provenant de l'allocation du prix d'achat, des variations du périmètre de consolidation et des charges exceptionnelles.
  3. à l'exclusion des apprentis.