Le Cube

© Continental AG

Continental investit dans EasyMile et promeut ainsi le développement de la mobilité autonome

  • Continental acquiert une participation minoritaire dans l’entreprise française EasyMile,
  • L’objectif est de développer des technologies de pointe pour les véhicules autonomes et de s’approprier de nouveaux domaines de compétence.
  • Continental et EasyMile testeront les dernières technologies de Continental sur les systèmes et logiciels de navigation autonome d’EasyMile.

Toulouse, France, 4 juillet 2017. L’entreprise technologique Continental a conclu un accord pour acquérir une participation minoritaire dans la société EasyMile SAS. Cette entreprise française spécialisée dans la conduite autonome développe notamment des navettes électriques sans chauffeur. Permettant une mobilité parfaite des populations urbaines et suburbaines, les navettes autonomes (ou robotaxis) sont appelées à jouer un rôle prépondérant face aux enjeux de la couverture du dernier kilomètre. Le déploiement à grande échelle des flottes de navettes autonomes est sensé décongestionner les centres-villes en offrant un transport public de porte à porte. Outre la prise de participation de Continental dans EasyMile, les deux sociétés projettent de collaborer étroitement dans les domaines des capteurs environnementaux, des systèmes de freinage et des technologies de sécurité de conduite. La finalisation de la transaction dépend maintenant de l’approbation des autorités antitrust compétentes.

Frank Jourdan (droite), membre du conseil exécutif de Continental AG et responsable de la division Chassis & Safety et Gilbert Gagnaire (gauche), CEO d'EasyMile SAS pendant une visite d'un site à Toulouse, France. © Continental AG

« Nous sommes convaincus que les navettes autonomes joueront un rôle décisif dans la mobilité urbaine. C’est pourquoi il est important d’intégrer à notre travail de développement les résultats observés au cours des déploiements actuels afin de façonner cette nouvelle forme de mobilité individuelle. Nous avons vraiment hâte de collaborer avec EasyMile », explique Frank Jourdan, membre du Directoire de Continental AG et responsable de la division Chassis & Safety, au cours d’un déplacement du Directoire à Toulouse. L’expansion attendue pour les navettes autonomes est prometteuse et constituera une part importante des ventes totales de véhicules en 2030.

« Nous sommes ravis de coopérer avec Continental, une entreprise de renom dans le domaine des technologies automobiles et appréciée pour son sens de la qualité. Ce partenariat permettra d’accélérer notre développement de solutions de transport autonomes et accessibles aussi bien pour les passagers que pour les marchandises. Notre véhicule EZ10 est d’ores et déjà la navette sans chauffeur la plus déployée dans le monde et sa technologie inédite constitue un modèle de solidité et de performance. Nous envisageons d’intégrer les tout derniers composants et technologies de Continental à nos solutions afin d’améliorer encore les performances et d’optimiser les coûts », raconte Gilbert Gagnaire, PDG d’EasyMile SAS.

Cet accord offre à Continental de nombreuses applications possibles de ses technologies à l’intérieur des navettes EasyMile dans le monde entier, tout en apportant dans la balance des techniques éprouvées de production automobile en grande série. Premier exemple : la flotte EasyMile EZ10 sera équipée de pneus Continental Eco Contact avec géométrie de profil optimisée et égalisation de la bande de roulement, qui assurent une faible résistance au roulement et réduisent les bruits.

« En coopération avec ses clients, Continental travaille au développement de variantes pour la conduite assistée et automatisée sur les autoroutes et pour le stationnement autonome. La variété et la complexité des systèmes techniques impliqués dans la construction d’un véhicule sans conducteur sont phénoménales et ne sauraient être maîtrisées que par une entreprise technologique ayant une approche globale et un large portefeuille de solutions. Un partenariat avec EasyMile va nous permettre d’accélérer et nous aider à relever les enjeux de la conduite autonome dans les villes », commente Ralph Lauxmann, responsable Systems & Technology du division Chassis & Safety et directeur du projet Automated Driving chez Continental.

Avec le Cube, Continental développe des technologies pour les véhicules autonomes et teste déjà ceux-ci dans les locaux de la société à Francfort © Continental AG

Les exigences complexes que doivent remplir les véhicules sans chauffeur sont actuellement étudiées sur le site Continental de Francfort. Pour cela, l’entreprise utilise sa plateforme de développement CUbE (Continental Urban mobility Experience) qui est basée sur une navette EasyMile EZ10. Continental suit ici une approche globale afin de développer les technologies actuelles et futures des véhicules sans chauffeur. Les principaux domaines d’activité regroupent les capteurs des systèmes avancés d’aide à la conduite, les nouveaux concepts de frein, les solutions de sécurité passive, les nouveaux concepts d’interface homme-machine ainsi que les technologies de transmission électrique.

Capable de transporter douze personnes, la navette autonome EZ10 d’EasyMile a été lancée pour la première fois en 2014 avant d’être déployée dans plus de 50 villes dans 17 pays d’Asie-Pacifique, d’Amérique du Nord, du Moyen-Orient et d’Europe. Continental a commencé dès 2012 à tester des systèmes automatisés sur le réseau routier public du Nevada aux États-Unis. L’équipementier dispose désormais d’une flotte de prototypes circulant en Allemagne, aux États-Unis, au Japon et en Chine.

Contacts

Mathieu Gratiot External Communications France Senior Manager Continental Automotive Trading France SAS 1, rue de Clairefontaine - BP 65 78512 Rambouillet, Ile-de-France Tél.: +33 (0)1 34 57 40 26 Téléphone portable: +33 (0)6 79 35 75 60 Fax: +33 (0)1 34 57 40 40 E-mail:

Marion Lheritier EasyMile SAS 8 rue des Trente-Six Ponts 31400 Toulouse, France Tél.: +33 (0)5 32 10 81 90 E-mail: