Quarter 3
© Continental AG

Continental confirme ses bons résultats : la croissance reste solide au troisième trimestre

  • Le chiffre d’affaires sur neuf mois gagne 9 % à 32,7 milliards d’euros; la croissance de 7 % au troisième trimestre porte le chiffre d’affaires à 10,7 milliards d’euros
  • La marge d’EBIT corrigée sur neuf mois s’établit à 10,6 %, dans la fourchette cible, en dépit de 400 millions d’euros de charges attribuables aux matières premières
  • L’entreprise technologique confirme ses prévisions de chiffre d’affaires et de résultat pour l’exercice en cours
  • Les commandes enregistrées sur neuf mois par l’Automotive Group, en progression de 20 %, totalisent plus de 30 milliards d’euros
  • Dr. Elmar Degenhart, Président du Directoire de Continental : « Nous confirmons nos bons résultats et tablons sur un excellent dernier trimestre »

Hanovre, le 9 novembre 2017. Continental a réussi à maintenir son rythme de croissance au troisième trimestre 2017. L’entreprise technologique a présenté jeudi les chiffres des neufs premiers mois et confirmé ses objectifs annuels. « Nous poursuivons avec régularité notre trajectoire positive. En neuf mois, nous sommes parvenus à accroître notre chiffre d’affaires de 9 % pour le porter à 32,7 milliards d’euros. Notre marge d’EBIT corrigée ressort à 10,6 %. Ces chiffres correspondent tout à fait à nos attentes et nous allons certainement atteindre nos objectifs annuels », affirme Dr. Elmar Degenhart.

Le Président du Directoire de Continental se réjouit de la forte croissance du chiffre d’affaires : « Nous prenons les bons paris avec nos technologies au service d’une mobilité sûre, efficace et intelligente. La croissance du chiffre d’affaires corrigée des variations du périmètre de consolidation et des effets de change s’établissait à 8 % au troisième trimestre. Notre croissance a donc été une fois encore beaucoup plus rapide que celle de nos marchés de référence. À titre de comparaison, le marché mondial pour la production de voitures de tourisme et de véhicules utilitaires a progressé de seulement 2 % », précise-t-il.

© Continental AG

Elmar Degenhart pense que l’entreprise restera sur cette trajectoire postive au dernier trimestre. « Le quatrième trimestre sera lui aussi très bon, tant en termes de résultat que de chiffre d’affaires », affirme-t-il.

Wolfgang Schäfer, Membre du Directoire en charge des finances, commente l’évolution des résultats de Continental en ces termes : « Nous avons réalisé une marge opérationnelle corrigée de 10,4 % au troisième trimestre. Ce chiffre est très satisfaisant puisqu’il s’inscrit dans un contexte de hausse des coûts des matières premières ».

Pour comparaison, les chiffres au même trimestre de l’année précédente avaient été grevés à hauteur de 450 millions d’euros par divers événements exceptionnels, souligne-t-il.

Quant à la prévision de chiffre d’affaires confirmée pour l’exercice 2017, M. Schäfer précise : « Nous tablons encore sur un chiffre d’affaires de plus de 44 milliards d’euros avant correction des effets de change. Nous pouvons dorénavant anticiper assez précisément l’impact des différentes devises sur notre chiffre d’affaires annuel total. Après correction des effets de change, nous escomptons un chiffre d’affaires d’environ 44 milliards d’euros ». L’entreprise du DAX avait dernièrement relevé au milieu de l’année sa prévision de chiffre d’affaires avant correction des effets de change.

La hausse ininterrompue du carnet de commandes de l’Automotive Group reflète clairement la dynamique de croissance de l’entreprise : « En comparaison avec la même période de l’exercice précédent, les commandes enregistrées au cours des neuf premiers mois sont en hausse de 20 % et totalisent plus de 30 milliards d’euros », explique Wolfgang Schäfer.

Au troisième trimestre, la croissance de l’Automotive Group a été tirée notamment par les produits électroniques, les logiciels et les capteurs. « Leur poids dans les ventes ne cesse de croître. Alors qu’ils généraient environ la moitié du chiffre d’affaires de l’Automotive Group en 2012, ils en représentent aujourd’hui plus de 60 %, tendance à la hausse », précise M. Schäfer.

« Le Rubber Group a encore accru son chiffre d’affaires au troisième trimestre en dépit d’un environnement de marché atone. C’est une performance remarquable. Les hausses de prix des pneumatiques et des produits industriels survenues au premier semestre ont eu un effet positif. Parallèlement, le résultat au troisième trimestre a été grevé de plus de 100 millions d’euros par la hausse des coûts des matières premières », souligne M. Schäfer. Continental estime que la charge provenant de la hausse des prix des matières premières pour le Rubber Group va atteindre 450 millions d’euros au cours de l’exercice 2017. Les effets des dernières évolutions de prix des matières premières ne se manifesteront pas avant l’exercice 2018.

« Les ventes de pneus hiver ont bien démarré », commente-t-il. Le pneu hiver actuel WinterContact TS 860 donne une raison supplémentaire de se réjouir. Une fois encore, il a obtenu les meilleures notes aux tests réalisés par tous les grands clubs automobiles d’Allemagne, d’Autriche et de Suisse.

La Division ContiTech poursuit elle aussi sa forte croissance. Wolfgang Schäfer se dit satisfait de l’intégration et de la performance du spécialiste des matériaux de surface Hornschuch, acquis par l’entreprise en mars 2017. « Hornschuch est tout à fait à la hauteur de nos attentes », se réjouit-il.

Au cours des trois premiers trimestres de 2017, Continental a totalisé un flux de trésorerie disponible de 472 millions d’euros, soit 712 millions d’euros de moins que sur la même période de l’exercice précédent. « Nous confirmons une fois encore notre prévision de flux de trésorerie disponible proche de 2 milliards d’euros avant acquisitions à la fin de l’année malgré le montant élevé des investissements que nous avons réalisés pour accompagner notre forte croissance. Nous tablons notamment au dernier trimestre sur une forte diminution du fonds de roulement, qui, après neuf mois, est en hausse de 660 millions d’euros par rapport à l’exercice précédent en raison de notre très forte croissance », explique Wolfgang Schäfer. La progression du fonds de roulement explique pour l’essentiel la diminution du flux de trésorerie disponible sur neuf mois.

Il ajoute à propos de l’endettement net : « Nous tablons en fin d’année sur un endettement net stable par rapport à l’exercice précédent. »Il s’inscrit pour le Groupe Continental à 3,3 milliards d’euros sur les neuf premiers mois de 2017. Ce chiffre correspond à une hausse de 500 millions d’euros depuis la fin de l’année 2016 (2,8 milliards d’euros). Cette évolution s’explique entre autres par la distribution du dividende de 850 millions d’euros au titre de l’exercice 2016 en mai 2017.

Au cours des neuf premiers mois de 2017, les investissements dans les immobilisations corporelles et les logiciels ont progressé de 12 % sur un an, à 1,8 milliard d’euros, portant le taux d’investissement à 5,5 %, contre 5,3 % sur la même période de l’année précédente.

Au cours des neuf premiers mois de 2017, les charges de recherche et développement ont progressé de près de 9 % par rapport à la même période de l’exercice précédent, pour atteindre près de 2,4 milliards d’euros. Elles représentent 7,2 % du chiffre d’affaires du Groupe, un chiffre stable par rapport à la même période de l’exercice précédent.

Fin septembre 2017, le ratio d’endettement, ou gearing ratio, était en recul à 21 % (même période de l’exercice précédent : 24 %).  Le taux de capitaux propres est ressorti à 42 %, contre 39 % l’exercice précédent.

Au 30 septembre 2017, Continental disposait d’une réserve de liquidité voisine de 5,2 milliards d’euros, dont plus de 1,5 milliard d’euros en fonds disponibles et des lignes de crédit inutilisées d’un volume de 3,6 milliards d’euros.

À la fin du troisième trimestre 2017, le Groupe Continental employait plus de 233 000 collaboratrices et collaborateurs, ce qui correspond à une augmentation de plus de 13 000 personnes par rapport à la fin de l’année 2016. Dans l’Automotive Group, les effectifs ont progressé avant tout dans la production ainsi que la recherche et développement. La croissance représente plus de 7 400 collaborateurs. Au sein du Rubber Group, la poursuite de l’extension des capacités de production et des canaux de distribution ainsi que l’acquisition du groupe Hornschuch ont accru les effectifs de plus de 5 700 collaborateurs. Comparés à la date de clôture de bilan de l’année précédente, les effectifs au niveau du Groupe ont augmenté au total de près de 14 700 personnes.

L’Automotive Group a, au cours des neuf premiers mois de cette année, réalisé un chiffre d’affaires de 19,8 milliards d’euros. Sa marge d’EBIT corrigée est ressortie à 8,2 % (même période de l’exercice précédent : 18,1 milliards d’euros de chiffre d’affaires, 5,6 % de marge d’EBIT corrigée).

Le Rubber Group a réalisé un chiffre d’affaires de 13,0 milliards d’euros sur les trois premiers trimestres de 2017. Sa marge d’EBIT corrigée est ressortie à 15,1 % (même période de l’exercice précédent : 11,9 milliards d’euros de chiffre d’affaires, 17,6 % de marge d’EBIT corrigée).


Contacts

Henry Schniewind

Henry Schniewind Attaché de presse Économie & Finances Continental AG Tél.: +49 511 938-1278 E-mail:

Vincent Charles

Vincent Charles Chef des relations médiatiques Tél.: +49 511 938-1364 Téléphone portable: +49 173 314 50 96 E-mail: