20180205 Continental NVIDIA header
© Continental AG

Grâce à Continental et NVIDIA, la production d’intelligence artificielle pour véhicules à conduite autonome sera désormais possible

  • Dr. Elmar Degenhart, Président du Directoire de Continental : « Nous fournirons ensemble une solution basée intégralement sur l’intelligence artificielle pour véhicules à conduite autonome ».
  • En 2021, lancement sur le marché du système de véhicule autonome réalisé par Continental sur la base de l’ordinateur IA embarqué NVIDIA DRIVE et des capteurs de Continental

Hanovre/Santa Clara (Californie, États-Unis), 5 février 2018. Le groupe technologique Continental et NVIDIA viennent d’annoncer aujourd’hui le développement en commun d’intelligence artificielle (IA) pour véhicules à conduite autonome. Le lancement sur le marché pour les fonctions de niveau 3 est prévu pour 2021.

Le partenariat autorise le développement de systèmes informatiques IA, couvrant les fonctions automatisées de niveau 2 jusqu’aux fonctions de conduite entièrement autonomes de niveau 5 pour lesquelles le véhicule n’a plus ni volant, ni pédales.

© Continental AG

Les entreprises se sont entendues sur la création d’équipes de développement spécifiques, qui développeront en coopération étroite des solutions dédiées pour véhicules à conduite autonome sur la base de la plate-forme NVIDIA DRIVE. Cette plate-forme comprend NVIDIA DRIVE Xavier™, le SoC (System-on-Chip) le plus performant au monde ainsi que le système d’exploitation NVIDIA DRIVE OS et la pile logicielle DRIVE AV (AV = Autonomous Vehicle, véhicule autonome). La solution système pour véhicule à conduite autonome s'appuiera sur l’expérience de Continental dans le domaine du génie logiciel pour les systèmes de sécurité qualifié de niveau ASIL D, le niveau d’exigence le plus élevé, et intègrera une série de technologies de détection (radar, caméra et haute résolution 3D LIDAR) de Continental.

« Le véhicule du futur est un ordinateur à conduite autonome sur roues. Il aura la capacité de percevoir l’état du véhicule et son environnement (Sense), en déduira les possibilités d’actions existantes (Plan) et les reprendra dans le pilotage du véhicule (Act). Pour y parvenir, il ne faut pas moins que la puissance de calcul d'un super-ordinateur IA », souligne Dr. Elmar Degenhart, Président du Directoire de Continental. « Avec NVIDIA, nous fournirons ensemble une solution basée intégralement sur l’intelligence artificielle pour véhicules à conduite autonome, allant du cloud au véhicule lui-même. Notre offre technologique commune autorisera un nouveau niveau de sécurité, de confort et de personnalisation pour les véhicules du futur », précise Elmar Degenhart.

« Nous disposons à présent de tous les éléments clés pour faire passer les voitures à conduite autonome IA de la recherche à la production en série », explique Jensen Huang, fondateur et PDG de NVIDIA. « Notre nouveau processeur DRIVE Xavier, le logiciel complet NVIDIA DRIVE et l’approche Cloud-to-Car, pour tester, valider et pour la sécurité fonctionnelle, combinés à l’expertise de Continental en la matière et à l’autonomie kilométrique globale permettront à des voitures autonomes de rouler sur les routes. »

En tant que cerveau du système Continental, DRIVE Xavier de NVIDIA est en mesure de fournir 30 TOPS (Trillion Operations per Second, billions d'opérations arithmétiques par seconde) pour le Deep Learning (apprentissage en profondeur), avec une consommation d’énergie d’à peine 30 W. Ce niveau de performance exceptionnel est nécessaire pour parvenir à traiter la grande quantité de données qu’un véhicule à conduite autonome doit réaliser. Ceci comprend l’intervention de réseaux neuronaux profonds : pour saisir l’environnement du véhicule, pour comprendre l’environnement, pour localiser le véhicule sur une carte HD, pour prévoir le comportement et la position des autres objets ainsi que pour le calcul de la dynamique de roulage et une circulation sans danger.

La plate-forme ouverte DRIVE de NVIDIA permet de coopérer

Continental et NVIDIA développeront dans un premier temps des fonctions destinées à la conduite hautement automatisée, comprenant également la saisie de l’environnement à 360 ° et un changement de voie automatique ainsi que l'insertion dans le trafic routier. Par ailleurs, des cartes HD seront intégrées au système et permettront au véhicule de se localiser lui-même et de fournir une mise à jour des cartes.

L’expertise de Continental dans le domaine des systèmes d’aide à la conduite comporte en particulier des systèmes pour les caméras multifonctions, pour les caméras fisheye (œil de poisson) avec une vue panoramique et des capteurs de proximité et longue portée. Elle comporte de plus des technologies 3D LiDAR haute résolution ainsi que des calculateurs centraux pour la conduite assistée et automatisée. Avec les systèmes d'aide à la conduite, Continental a réalisé un chiffre d’affaires de plus de 1,2 milliard d’euros en 2016 ; le groupe technologique escompte réaliser dans ce domaine un chiffre d’affaires de plus de 2,5 milliards d’euros en 2020.

 « Le partenariat avec NVIDIA permettra à Continental d’améliorer sa position leader dans le domaine des systèmes d'aide à la conduite et de fournir des systèmes pour la conduite automatisée et autonome allant des exigences NCAP actuelles jusqu’aux exigences de niveau 5 », déclare Luca De Ambroggi, directeur de la recherche et de l’analyse chez IHS Markit.

Contacts

Nicole Orgnon

Nicole Orgnon Vice President Communications Chassis & Safety Division Continental AG Tél.: +49 69 7603-6000 E-mail: