Continental Hauptverwaltung

© Continental AG

Continental se réinvente pour répondre aux défis de la mobilité du futur

  • Le Conseil d’Administration de Continental se lance dans l’un des changements structurels les plus importants de l’histoire de l’entreprise.
  • Nouvelle structure en holding : Trois branches d’activités solides sous l'égide de la société Continental AG
  • Transformation de la division Powertrain en une entité juridique indépendante, avec un nouveau nom et une nouvelle direction d’ici le début de l’année 2019 ; introduction partielle en Bourse (IPO) attendue dès le milieu de l’année 2019
  • Réorganisation des divisions Automotive « Chassis & Safety » et « Interior » ; création d’une fonction centrale "Automotive R&D"
  • Le secteur d'activités « Rubber », avec ses divisions « Tire » et « ContiTech », restera indépendant
  • Le Président du Conseil d’Administration, M. Elmar Degenhart : « Ces changements renforcent la compétitivité de Continental et son alliance réussie de valeurs, pour une plus grande création de valeur à long terme. »

Le conseil d’administration de l’entreprise technologique Continental a décidé aujourd'hui d’entreprendre l’une des plus grandes réorientations dans l’histoire de la société. Ainsi, la société cotée au DAX continuera de croître plus rapidement que les marchés qui l’intéressent, et profitera pleinement de nouveaux potentiels d’expansion dans les domaines clé de la mobilité du futur.

Cette décision implique la création d'une structure de holding de Continental AG, sous la nouvelle marque ombrelle « Continental Group ». Cette structure de holding s'appuiera sur trois branches d’activité solides : « Continental Rubber », « Continental Automotive » et « Powertrain ». Cette structure hiérarchique et ces nouvelles dénominations commenceront à être utilisées en 2020. Ces branches d’activité seront mises en place progressivement, voire développées quand nécessaire.  Ce changement doit être approuvé par le conseil de surveillance de Continental AG, tout comme la transformation de la division Powertrain en une entité juridique indépendante avec un nouveau nom de société et une nouvelle direction d’ici le début de l’année 2019. Son introduction partielle en Bourse (IPO) devrait commencer dès le milieu de l’année 2019.

 Les divisions actuelles « Chassis & Safety » et « Interior » seront par ailleurs réorganisées d’ici le début de l’année 2020. Elles prendront la forme de deux départements commerciaux, respectivement intitulés « Autonomous Driving Technologies » et « Vehicle Networking Technologies ». Leurs résultats commerciaux seront transmis au nouveau secteur « Continental Automotive » du Groupe. Les deux départements seront appuyés par une fonction centrale nouvellement créée et dénommée « Automotive Research and Development ».

Les deux divisions existantes « Tires » (« Tire Technologies » à l’avenir) et « ConfiTech » conserveront leur organisation indépendante. Leurs résultats commerciaux seront à l’avenir consolidés au sein du secteur « Continental Rubber » du Groupe.

Dr. Elmar Degenhart, Chairman of the Executive Board Continental AG © Continental AG

« Il s'agit en effet d'un jour historique pour Continental. Nous nous dirigeons à toute vitesse vers la mobilité du futur. Notre volonté et notre capacité avérées à nous transformer, nous confèrent un avantage compétitif remarquable, et nous souhaitons capitaliser sur ce potentiel au plus haut niveau. Notre réorientation stratégique nous rendra particulièrement flexibles et agiles. Dans le cadre de l’association réussie de valeurs de Continental pour une création de valeur d'excellence, nous développons notre croissance afin de répondre aux défis de demain, tout en restant compétitifs aujourd’hui et à l’avenir. Cela requiert de continuer à être à l'avant garde, et faire preuve d’excellence novatrice. Grâce à cette alliance, nous ouvrons de nouvelles perspectives prometteuses à nos clients, à nos employés, à nos investisseurs et à toutes les autres parties prenantes », a affirmé M. Elmar Degenhart, Président du Conseil d’Administration de Continental, ce mercredi, à Hanovre.

« Au cours de la prochaine décennie et au-delà, l’industrie automobile connaîtra la transformation la plus grande et la plus profonde de ses 130 années d’histoire. Nous sommes résolument tournés vers l'avenir, et abordons cette transformation très en amont. Nous jouons notre rôle, solides et confiants, en façonnant et guidant cette transformation », a-t-il ajouté, en précisant que des mois de préparation intensive ont été nécessaires pour arriver à cette décision importante.

Le département des systèmes de transmission sera organisé pour répondre aux exigences des marchés et des clients

Sous réserve de l’approbation du conseil de surveillance de Continental AG, la division Powertrain sera transformée en une entité juridique indépendante, sous un nouveau nom, au début de l’année 2019. Andreas Wolf, 57 ans, prendra la responsabilité de la nouvelle société Powertrain. Il est actuellement responsable de l’unité commerciale « Body & Security » de la division « Interior ».

Powertrain restera responsable de toutes les futures activités impliquant des systèmes de transmission hybride et électrique, de toutes les activités actuelles autour des batteries, en plus du domaine des moteurs à combustion. Cela inclura notamment la joint-venture récemment annoncée pour les systèmes de batteries de 48 volt.

En parallèle, Continental prépare une IPO partielle pour la nouvelle société Powertrain, qui pourrait avoir lieu dès le milieu de l’année 2019. Cependant, Continental ne compte pas céder le contrôle de l’activité de Powertain à moyen ou à long terme.

Dans cette nouvelle branche d’activité, Continental pourra ultérieurement prévoir la production des éléments de batteries composés de matériaux solides (technologie à semi-conducteurs), une fois le changement mis en place. Cela nécessiterait un modèle économique attractif. Une décision à cet égard ne devrait être prise qu’après 2020.

Les points essentiels adoptés conjointement avec les représentants des employés au sein de « Continental in Motion – our Alliance for the Future » le 18 avril 2018, s’appliquent aux changements structurels prévus à Powertrain.

Le changement prévisible du secteur des systèmes de transmission est la raison de la création d'une nouvelle entité juridique indépendante. L’évolution du marché sera largement déterminée par les exigences politiques en matière de limites d’émission. Le rythme auquel les décideurs politiques introduisent des réglementations varie, en particulier sur les marchés clés, notamment l’Europe, l’Amérique du Nord et la Chine, mais aussi le Japon et la Corée du Sud ainsi que les marchés en croissance, comme l’Inde. Cela requiert une flexibilité très importante de la part de l’industrie, afin de pouvoir réagir rapidement aux besoins individuels des divers marchés, des autorités de contrôle, des sociétés et des clients.

Réorganisation des divisions « Chassis & Safety » et « Interior »

Les opérations des deux autres divisions Automotive, « Chassis & Safety » et « Interior », seront mises en conformité avec les exigences changeantes et les opportunités futures que présentent les marchés, et seront réparties d’ici le début de l’année 2020 en deux nouveaux départements commerciaux, intitulés « Autonomous Driving Technologies » et « Vehicle Networking Technologies ».

Le département « Autonomous Driving Technologies » comprendra ainsi la conduite automatique et autonome, ainsi que des fonctions de châssis traditionnelles, notamment le freinage électronique et hydraulique, le contrôle de la stabilité et du châssis et la suspension pneumatique électronique. Le département « Vehicle Networking Technologies » s’occupera de la connectivité interne des véhicules, ainsi que de leur connectivité externe avec d’autres véhicules et avec les infrastructures routières. Les détails du projet devraient être élaborés et annoncés d’ici le milieu de l’année 2019.

Avec cette réorganisation, Continental poursuit avant tout l'objectif d'axer ses activités sur des technologies pionnières en vue de poursuivre une croissance rentable, tout en exploitant ces opportunités de croissance plus rapidement et plus efficacement. Dans sa nouvelle société automobile (sans la division Powertrain), l’entreprise technologique prévoit une augmentation de ses ventes, de 19 milliards d’euros en 2017 à environ 30 milliards en 2023.

La création d'une fonction centrale "Automotive R&D" soutiendra la réorientation stratégique de l’activité automobile. Dans cette nouvelle fonction, les activités de développement des divisions actuelles « Interior » et « Chassis & Safety », ainsi que les activités R&D des fonctions centrales actuelles, seront fusionnées ; elles joueront ainsi un rôle plus fondamental et seront renforcées au niveau opérationnel. Environ 12 000 à 15 000 ingénieurs informatiques (software et hardware) rejoindront une unité centrale globale de Continental dédiée aux activités de pointe en ingénierie de développement et d’application.

17 000 ingénieurs supplémentaires travailleront dans les nouveaux départements commerciaux « Autonomous Driving Technologies » et « Vehicle Networking Technologies ».

Le but de cette fusion est de maximiser la productivité R&D, et réussir un lancement de produit rapide et sans heurt, ce qui est essentiel dans les industries qui intéressent Continental. Ce but sera atteint principalement en concentrant les capacités en R&D sur les fonctions du véhicule et de son environnement, quels que soient ensuite les assemblages et systèmes électroniques auxquelles celles-ci seront attribuées. Cet accent mis sur les fonctions facilitera la création de solutions avant-gardistes pour une meilleure sécurité, un plus grand confort, ainsi que plus de commodité et de connectivité sur les routes.

Département « Rubber » : Continental garde la responsabilité de son activité première

Les divisions « Tire » (à l’avenir « Tire Technologies ») et « ContiTech » constituent actuellement le « Rubber Group », qui deviendra à l’avenir un « secteur du groupe » sous le nouveau nom de « Continental Rubber ». Les deux départements continueront à se spécialiser dans le développement de produits technologiques à base de caoutchouc et de plastique.

Cette activité, qui est au cœur et à l’origine de l’entreprise  fondée à Hanovre il y a 147 ans, restera détenue par Continental.

L’émission d'intérêts minoritaires, par exemple sous la forme d'une IPO, n’est pas prévue à l'heure actuelle, mais reste une option potentielle ultérieure. Continental avait déjà pris des dispositions à cet égard il y a quelques années, ce qui a permis la création d'une nouvelle entité juridique à partir de cette entreprise. Aucune autre mesure à cet effet n’est pour le moment nécessaire.

Contacts

Dr. Felix Gress

Dr. Felix Gress Directeur de la Communication du Groupe et des relations publiques Tél.: +49 (0) 511 938-1485 E-mail:

Vincent Charles

Vincent Charles Chef des relations médiatiques Tél.: +49 511 938-1364 Téléphone portable: +49 173 314 50 96 E-mail: